le blog des angiens

 

Oubliez le SEO, faites du community management !?

Nous nous interrogions avec un client sur le véritable
apport des réseaux sociaux en général, Facebook et Twitter en particulier
(original, hein ?) pour un site dont le Business Model repose sur l’audience.
Je passe outre les questions stratégiques – ou politiques – pour centrer
le débat sur une question court-termiste, à l’heure où on essaie de chiffrer la
valeur d’un Fan
sur Facebook : quel gain de trafic peut-on raisonnablement espérer ?
 Je suis donc parti à la recherche d’infos sur la génération de trafic
par Facebook et Twitter (sur les sites de médias), et voilà ce qu’on peut lire
:

Sur FACEBOOK


Une étude a fait grand bruit récemment : Facebook (41% du trafic sur les sites de réseaux sociaux, s’il vous
plaît), générerait plus de trafic sur les sites d’actualité que Google News (même si ça
discute ici et là de la pertinence des stats utilisées, etc.).
Ce qui laisse présager un rôle déterminant des community managers dans
les jours, mois, années à venir, comme l’explique très bien cet article de Read
Write Web.
A noter un article US qui tend à démontrer que les visiteurs en provenance de Facebook sont
plus fidèles que les autres.

Pour la France, assez peu d’infos (en recherchant rapidement, mais on va
continuer).
Seul Eric Mettout, rédacteur en chef de l’Express.fr a « ouvert le capot
» il y a quelques mois dans un billet dont la transparence laisse rêveur. En résumé, 7% du trafic sur l’Express
venait de sites « affluents », parmi lesquels Facebook figure en haut de la
liste.
 

SUR TWITTER


Au Royaume-Uni un blogueur 
a convaincu 3 grands quotidiens UK de dévoiler la part de leur trafic en
provenance de Twitter, suite à une recherche similaire sur les sites US.
A noter : moins de 1% de trafic provient de Twitter aujourd’hui MAIS ce
chiffre est à relativiser à 3 niveaux :
1. il est difficile de savoir précisément la part véritable de Twitter
(ces datas ne tiennent pas compte des personnes utilisant Twitter depuis leur
mobile, ou depuis un widget)
2. même si ces audiences pèsent moins de 1% du trafic, Twitter figure
toujours dans le Top 25 des referrers.
3. Au vu de la base des utilisateurs actifs de Twitter, c’est déjà très
significatif (et l’avenir risque de renforcer cette tendance)
Deux conclusions :

  1. Des perspectives réjouissantes
    pour les Community Managers : les réseaux sociaux génèrent déjà une part
    de trafic non négligeable pour les sites, et cette tendance ira croissant.
  2. Un sentiment diffus que cette audience est sans
    doute différente des sources naturelles. Et parfois plus fidèle.

Sylvain Pausz


http://www.wikio.fr


4 commentaires pour “Oubliez le SEO, faites du community management !?”

  1. chris

    Intéressant. Mais autant je suis convaincu que Facebook est désormais un passage obligé (avec de plus en plus d’outils dédiés aux entreprises), autant Twitter me laisse beaucoup plus dubitatif, ne serait-ce que par la faible proportion de public touché (un tweet pouvant passer inaperçu même dans le flux d’un des trop rares utilisateurs actifs).

  2. Sylvain

    Twitter touche certes moins de monde aujourd’hui que FB, mais
    1. l’usage de Twitter continuera de se développer, donc à terme le public sera plus important qu’à l’heure actuelle
    2. la démultiplication sur Twitter est + importante que sur FB (on ReTwitte très facilement) donc la viralité plus efficace
    3. c’est une cible très particulière (leaders d’opinion, early adopters, etc.)… cible qui peut être difficile à toucher autrement.
    Update : suis en train de lire un papier Canadien sur l’apport de trafic de FB et Twitter vers les sites de Vidéos (Youtube & Co). http://zelaurent.com/social-media/pourquoi-social-media-marketing-developpe-trafic-web-video/

  3. Sylvain

    Nouvel update : les Echos publient ce jour une étude sur Facebook et les sites d’actualité (apport de trafic) http://www.lesechos.fr/info/comm/020492139888-l-etude-at-internet-sur-l-impact-de-facebook-sur-l-audience-des-sites-d-information.htm

  4. Jérôme Poincheval

    Il existe au moins une bonne raison d’investir FB et Twitter c’est qu’on peut y pêcher des liens (l’une des variantes pour traduire le linkbaiting)sans permis et sans coût supplémentaire.
    En effet, depuis votre site d’info, votre blog, … rien de plus simple que de démultiplier votre travail sans effort en interfaçant votre outil de publication à Twitter et en cascade à votre Fan Page.
    Ainsi en publiant un article, vous générez un tweet qui génère lui même un article sur votre Fan page. Vos publications se transformeront ainsi en autant d’hameçons lancés sur ces océans poissonneux que sont FB et Twitter…
    A vous ensuite de savoir ferré quand ça mord au bout du fil.
    PS : plutôt que de parler de community management, je pense le terme SMO (Social Media Optimization) plus adapté et à la question que pose le titre de ce billet je dirai plutôt un peu de SEO, avec un dose de SMO, un zest de SEM, des RP dgitales, du netlinking … bref les techniques de recrutement ne s’opposent pas, elle se complètent.

Laissez un commentaire

Nos références

nos references

Consultez la veille stratégique du groupe ANGIE