• Posts
  • Social listening - Prédire l’émergence de sujets dans la presse grâce au monitoring des communautés ?

Social listening
Prédire l’émergence de sujets dans la presse grâce au monitoring des communautés ?

Notre point de départ : est-il possible de prédire l’émergence d’un sujet d’actualité en suivant une communauté qualifiée sur Twitter ?

En suivant les conversations des médecins français sur Twitter, nous avons constaté que certains sujets circulent d’abord au sein de ce cercle d’experts avant d’être projetés sur la scène médiatique. Ce constat relevait d’une intuition.

Nous avons souhaité vérifier si le suivi d’une communauté précise permet effectivement de prédire l’émergence d’un sujet d’actualité dans la sphère médiatique au moins une semaine à l’avance.

Le résultat de notre étude est frappant pour des sujets experts sur lesquels les médecins jouent un rôle de référent auprès des médias.

 

Notre démarche : une analyse aussi massive que fine de la presse française en ligne et de la communauté des médecins français sur Twitter

Nous avons commencé par collecter tous les tweets publiés par un panel de 3 000 médecins français (généralistes et spécialisés) ainsi que 63 000 articles de presse évoquant le sujet des masques, des tests antigéniques et du dépistage par pooling.

Le sujet du port des masques dans la lutte contre la Covid nous sert de référence en tant que sujet large, peu expert. Quant aux tests antigéniques, qui offrent une rapidité inédite dans l’obtention des résultats, et au dépistage par pooling, qui permet de restreindre le nombre de tests, nous les avons sélectionnés pour étudier le rôle précurseur des médecins sur des sujets plus experts.

Enfin, nous avons séparé les publications en trois corpus : un corpus par thématique (masques, tests antigéniques, dépistage par pooling).

Si les pics de conversations émanant des comptes Twitter des médecins précèdent ceux de la couverture médiatique sur un même sujet précis, nous validons notre hypothèse selon laquelle il est possible de prédire des glissements de sujet de la communauté experte, référente en la matière, vers la presse en ligne. Dans le cas contraire, nous invalidons notre hypothèse.

 

Conversation autour des masques : les médecins relancent le débat à la mi-juillet

En comparant le nombre de publications des médecins sur ce sujet à celui des articles de presse, on note une certaine avance des médecins sur les médias. D’abord, au tout début de l’année 2020, puis plus nettement à la mi-juillet, lorsque le sujet des masques revient sur le devant de la scène. Sur un sujet peu médiatisé, un pic mineur côté médecins peut être moteur de la médiatisation (début d’année). En revanche, il faut une accélération majeure sur Twitter pour constater un pic médiatique par la suite (mi-juillet).

 

Conversation autour des tests rapides : les médecins clairement en avance sur le sujet

L’avance des médecins sur la couverture médiatique ressort plus nettement autour du sujet des tests rapides (antigéniques et salivaires). Jusqu’à fin mars, le sujet est débattu par les médecins alors que les articles de presse ne le mentionnent pas ou seulement occasionnellement.

Deux pics majeurs dans la conversation des médecins à la mi-juin et à la mi-août sont suivis, une ou deux semaines plus tard, par un pic dans la couverture médiatique.

 

Conversation autour du dépistage par pooling : un sujet émergent ?

La méthode consistant à dépister les cas de Covid par pooling a été abordée occasionnellement par des médecins et des médias experts dès les premières semaines de la pandémie en France. Si l’évolution du nombre de publications (tweets et articles de presse) ne permet pas de valider notre hypothèse de prédiction, elle nous amène à situer ce sujet parmi ceux qui pourront encore émerger en France plus massivement, prochainement.

Ce sujet serait-il encore trop spécialisé pour entrer dans la mécanique d’influence entre la communauté des médecins et les médias généralistes ?

 

Conclusion : l’intérêt de suivre des communautés référentes sur un sujet dans une démarche prédictive se confirme à certaines conditions

Rappelons que nous avons testé notre hypothèse sur des conversations peu expertes (port des masques) et des conversations spécialisées (tests antigéniques et pooling).

Les résultats nous laissent conclure que le suivi d’une communauté, pour détecter des sujets d’actualité avant même leur émergence massive, s’impose à condition que la communauté suivie joue un rôle référent sur un sujet plutôt expert auprès des relais grand public.

Somme toute, les médecins sont nombreux à être invités aux émissions et cités dans les publications, pour offrir à la fois une vision du terrain sur des sujets « grand public » et une vision experte sur des sujets spécialisés.

Nous effectuons ce type de veille de tendances sur la base de nombreuses communautés. Et vous, quelle communauté suivez-vous dans votre secteur pour détecter les tendances dans votre domaine ?

 

Découvrez notre offre Data