Pourquoi une stratégie d’influence data driven ?

Selon le précepte désormais bien connu, « on ne peut améliorer que ce que l’on mesure » (W.E. Deming). Adopter une approche data driven, c’est d’abord se donner les moyens de piloter efficacement ses opérations de communication à toutes les étapes.

  •  Au quotidien : par la veille — monitoring des retombées médiatiques et des conversations sur les réseaux sociaux pour prendre le pouls de l’opinion, anticiper les sujets sensibles, identifier les signaux faibles et les opportunités.
  • Dans la conception et l’activation de vos campagnes d’influence et de paid : en vous aidant à toucher vos audiences par les canaux — touchpoints — appropriés avec les messages et les contenus pertinents.
  • Périodiquement : par la mesure de votre réputation et de la performance de vos actions de communication, afin de faciliter un retour d’expérience sur les initiatives conduites et de piloter les opérations et campagnes à venir.
  •  Lors de vos réflexions stratégiques : grâce à des audits et des études qui vous aident à décrypter votre écosystème (parties prenantes, audiences, territoires d’expression, etc.) et nourrissent vos plans d’action.

Audit : comprendre l’écosystème conversationnel, cartographier les forces en présence dans l’opinion

La phase d’audit constitue un préalable au succès de toute stratégie d’influence en permettant de s’approprier le contexte, d’identifier les audiences et les parties prenantes et de positionner ses contenus de façon unique.

Point de départ : l’audit de réputation et le benchmark concurrentiel

L’audit de réputation vise à dresser un état des lieux de l’empreinte en ligne d’une organisation, comprendre les forces et les faiblesses de sa réputation, la visibilité des traits d’image, les messages et la tonalité associée à une marque. Le plus souvent, cet audit est mis en perspective au sein d’un benchmark qui analyse la posture du discours et la performance de différents acteurs.
L’audit de réputation permet ainsi une mise en regard de l’image voulue par un acteur avec l’image perçue par ses audiences afin d’identifier zones de performance et axes de progrès.

Connaître ses audiences : identification et mapping des communautés d’influence

Les communautés d’influence en ligne, comme hors ligne, sont des espaces mouvants qui se structurent de façon particulière à chaque territoire d’expression. Ces tribus digitales présentent des caractéristiques et morphologies propres. Identifier les contributeurs et les parties prenantes de la conversation est un préalable indispensable à toute démarche conversationnelle.
Cette phase de cartographie des communautés aide ainsi à affiner la compréhension des points de contact/canaux pertinents pour s’adresser à son audience cible et générer de l’impact. De cette façon, nous décryptons également les codes propres à chaque communauté.
La cartographie des communautés d’influence permet le monitoring des opinions clés qui précède un travail d’influence, de paid ou de veille.

Le panorama des conversations, une bonne pratique pour positionner ses prises de parole

Dresser un panorama des conversations permet de repérer les moments clés qui structurent le débat et d’étudier les pratiques inspirantes des acteurs qui prennent part à la discussion. Cette démarche vise également à croiser les sujets d’intérêt recherchés dans les moteurs de recherche par les internautes, via du search, et à retracer le parcours d’exposition à l’information.

En étudiant l’espace conversationnel et médiatique sur un sujet donné, nous identifions donc les sujets tendance, les territoires d’expression préemptés et ceux disponibles.
Dans sa portée exploratoire, le panorama des conversations aide à identifier le territoire d’expression pertinent et à trouver le juste tone of voice avant une prise de parole sur un sujet.

In fine un diagnostic des forces, faiblesses, menaces et opportunités permet d’appréhender et de naviguer dans l’écosystème médiatique et conversationnel.

Veille & monitoring des sujets d’intérêt pour se placer dans une posture réactive face à l’actualité

La veille est la pierre angulaire de la gestion de la réputation/e-réputation d’une marque, permettant d’anticiper les mouvements d’opinion et d’identifier les signaux faibles. Au-delà des conversations sur la marque, la veille des médias et réseaux sociaux permet de prendre le pouls au quotidien des actualités sectorielles et des sujets sensibles.
Nos dispositifs de social listening vous permettent d’être alertés en premier de l’émergence de nouveaux sujets et de détecter les conversations sensibles et crisogènes.

La veille peut être également génératrice d’opportunités conversationnelles pour des acteurs qui veulent engager avec leurs audiences en prenant part aux discussions en cours, ou bien dans une logique de hacking des actualités et événements.

L’usage tactique de l’influence et du paid pour soutenir la portée d’une campagne

Pour pallier la diminution tendancielle de la portée des contenus organiques sur les grandes plateformes, le recours à la sponsorisation est aujourd’hui un outil incontournable dans l’arsenal d’une organisation.
Dans une démarche de campagne sponsorisée, comme dans le cadre d’une opération d’influence, le ciblage auprès des relais d’opinion et des communautés cibles joue donc un rôle essentiel. Afin de maximiser l’impact et l’engagement des contenus publiés, nous imaginons des campagnes paid et SEA (search engine advertising) qui s’appuient sur un ciblage précis ainsi que sur des bilans qui permettent de mesurer en continu le succès effectif des opérations de paid.

Mesurer la performance en continu pour permettre le retour d’expérience et l’amélioration en continu

Périodiquement, nous préconisons la mise en place de bilans pour suivre les KPI définis lors de l’élaboration de la stratégie et le ROI. Ce rendez-vous permet de piloter les actions de communication et d’en tirer les insights opérationnels et stratégiques indispensables à toute démarche de progrès.

Ces temps forts sont également l’occasion de valoriser les efforts réalisés par les équipes et d’installer un temps d’échange et d’alignement qui réunit tout le monde autour de KPI communs.

Pourquoi travailler avec le département ODI (opinion data intelligence) d’Angie ?

  •  Nous sommes des consultants expérimentés, avec une culture étude, influence et communication, familiers de vos enjeux.
  • Nous travaillons de façon intégrée avec l’ensemble des expertises d’Angie pour couvrir l’ensemble de vos enjeux réputation et influence.
  • Nous déployons des approches sur mesure, avec un souci constant de fournir des insights orientés vers la prise de décision.

Les solutions

Audit de réputation

Diagnostic des forces et faiblesses de la réputation de votre entreprise dans son écosystème.

Cartographie des parties prenantes

Identifier et représenter les parties prenantes au sein d’un espace de conversation : médias, leaders d’opinion, influenceurs.

Panorama des conversations

Identifier les sujets d’intérêt autour de votre marque, de votre secteur, de vos territoires d’expression et de vos enjeux.

Veille/monitoring médias et réseaux sociaux

Prendre le pouls des conversations afin de suivre la réputation de l’entreprise, identifier les signaux faibles et les opportunités de prises de parole.

Paid social

Mettre en place une stratégie paid pour maximiser l’impact de vos publications auprès de vos audiences : ciblage, déploiement et bilan.

Mesure de la performance

Suivi de l’impact des actions et de l’évolution du capital réputationnel de votre marque à l’aide de KPI dédiés.

Les experts

Thibaud Boury

Directeur Opinion data intelligence (ODI)
This site is registered on wpml.org as a development site.